Mediterranee

 
Deux palmiers du genre Phoenix sont présents en Méditerranée de haute antiquité, Phoenix theophrasti qui est autochtone et Phoenix dactylifera, introduit avant notre ère en provenance de l'Orient. Il n'est toutefois pas exclu que le palmier dattier soit lui aussi autochtone, le genre Phoenix étant attesté en Europe depuis plusieurs millions d'années. Les palmeraies marginales et spontanées sont donc d'un grand intérêt pour la compréhension de la biodiversité originelle du palmier en Méditerranée. En ce qui concerne les régions de production dattière, la diversité repose sur la sélection de variétés (dits "cultivars"). Deux modes de propagation traditionnels coexistent: la multiplication par graines, source de diversité, et la multiplication par clonage, qui a conduit à un appauvrissement de la diversité.

PRESENTATION

Med-map-Mer-Egee* Phoenix theophrasti en Méditerranée orientale
SITUATION Ce palmier a été découvert très récemment (en 1967). Il s'agit pourtant d'un palmier autochtone. Son aire de répartition concerne les côtes et les îles de la Mer Egée (Grèce et Turquie). Il s'agit de populations spontanées, qui n'ont jamais fait l'objet d'aucune forme d'exploitation.
DIVERSITE Phoenix theophrasti présente une grande diversité d'habitats, allant des lagunes aux falaises.
CONSERVATION Les principaux sites, Vaï en Crète et Datça en Turquie, bénéficient de mesures de protection. La survie de Phoenix theophrasti est par contre extrêmement menacée dans les zones marginales de son habitat naturel.
 
Med-map-Espagne* Phoenix dactylifera dans le sud de l’Espagne
SITUATION Le palmier dattier passe pour avoir été introduit en Espagne à l'époque de la colonisation arabe dans la région d'Elche, laquelle abrite toujours une palmeraie composée d'environ 200 000 arbres. Ces palmiers sont destinés à la production de feuilles destinées aux cérémonies religieuses juives et chrétiennes du Soukkhot et de la Pâques. Il existe en Espagne d'autres palmeraies de moindre importance.
DIVERSITE Du point de vue génétique, le site d'Elche présente des particularités originales, qu'on ne retrouve nulle part. Elles ont conduit à avancer l'hypothèse d'une présence de palmiers-dattiers autochtones en Espagne, sous la dénomination de Phoenix iberica.
CONSERVATION La palmeraie d'Elche a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Dans le même temps, la Estacion Phoenix de l'INRA a conduit un important programme d'amélioration variétale, qui a conduit à la production de fruits de grande qualité dans la palmeraie.
 
Med-map-Tunisie* Phoenix dactylifera à Gabes, Djerba et aux îles Kerkenah
SITUATION Avec plus de 300 000 palmiers dattiers, les palmeraies tunisiennes sont les plus importantes des palmeraies littorales méditerranéennes, devant l'Espagne.
DIVERSITE Bien que les palmeraies littorales ne présentent pas des conditions favorables pour la production dattière, on a tout de même recensé plus d'une centaine de cultivars dans ces régions, principalement à Gabès.
CONSERVATION Les palmeraies littorales tunisiennes souffrent de la pression exercée par l'urbanisation, et notamment par les développements des stations touristiques intégrées, comme à Djerba.

 

BIBLIO

*Phoenix theophrasti en Méditerranée orientale
PALMPEDIA 2014. Phoenix Theophrasti. Habitat, description, distribution and gallery. Link: http://www.palmpedia.net/wiki/Phoenix_theophrasti
CASTELLANA R. 2012. Phoenix theophrasti, les antiques palmeraies de la mer Égée, in Desmos, librairie hellénique. Link : desmos-grece
BOYDAK M., BARROW S. 1995. A New Locality for Phoenix in Turkey: Golkoy-Bodrum, Principes,  39(3), I995, pp. 117 -122. Link: http://www.palms.org/principes/
 
*Phoenix dactylifera dans le sud de l’Espagne
GRACIA L., ORTIZ C. 2011. El Palmeral de Elche. Link: GRACIA ORTIZ 2011
 
*Phoenix dactylifera à Djerba, Gabes et aux îles Kerkenah
RHOUMA A., NASR N., BENSALAH M., ALLALA M. 2005. Analyse de la diversité génétique du palmier dattier dans les Iles Kerkennah, Centre de Recherches Phœnicicoles de l’INRA Tunisie. Link: http://www.iresa.agrinet.tn/
 
*Phoenix dactylifera dans les régions de production dattière
AN, 2010. Situation du secteur phoenicicole au Maroc et efforts de l'Etat pour son développement. Link : http://www.agri-plus.net/

 

LINKS

INRA 2007. Des recherches pour la sauvegarde de la palmeraie de Elche et le développement de l'agriculture oasienne récompensées. Link : http://www.inra.fr/

 
 

Print Friendly