Reseaux

AUF NETWORK
Le réseau Embryogenèse somatique du palmier dattier pour la sauvegarde des variétés traditionnelles et l'adaptation à la culture en Algérie, en Mauritanie, au Sénégal et à Djibouti a été créé en 2006. Il regroupe des chercheurs des Universités du Sénégal, de Mauritanie et d’Algérie, du Centre d’Etudes et de Recherches de Djibouti (CERD) et de l’IRD de Montpellier. Le réseau vise à la production de données génétiques et moléculaires relatives au palmier dattier, qui seront mises à la disposition de la communauté scientifique internationale. Ces données seront valorisées par l'analyse génétique du patrimoine phoenicicole en vue de sa conservation et l'identification de marqueurs moléculaires du sexe. A plus long terme ces travaux permettront la mise en place de programmes d'amélioration génétique et de sauvegarde de la biodiversité du palmier dattier.
 
CERD
Centre d'Etudes et de Recherche de Djibouti
Le Laboratoire de Biotechnologies végétales du CERD est consacré au palmier dattier. Il est animé par l'équipe DjibPalm. Inauguré en 2006, ce laboratoire vise à la production des variétés nobles de palmier dattier sélectionnées pour leur adaptation aux conditions sahéliennes et pour la qualité de production afin de contribuer à la Sécurité Alimentaire du pays et de réduire la pauvreté. Le laboratoire dispose d'une unité de culture in vitro de 500m2, d’une salle d’histologie, de deux serres d'acclimatation et d’une pépinière. Sa principale activité correspond à la micro-propagation par culture in vitro de palmiers dattiers par organogénèse et par embryogenèse somatique. Actuellement, plusieurs variétés nobles (Medjoul, Kennessi, Barhi, Khalas) sont en cours de clonage. Les recherches conduites au sein du CERD concernent les domaines suivants: * Etude de la détermination du sexe chez le palmier dattier * Suivi du comportement floral des vitroplants produits * Étude comparative de l'embryogenèse zygotique et somatique du palmier dattier * Etude de la diversité génétique des vieilles palmeraies de Djibouti.
 
CIRAD – PERSYST
PERformances des SYSTèmes de production et de transformation tropicaux

Le département Persyst s'intéresse aux processus biologiques en interaction avec les conditions environnementales et les interventions techniques. Ses recherches sont réalisées à l’échelle de la parcelle, du troupeau, de l’exploitation agricole ou du produit, tout au long de sa filière de transformation. Elles concernent les relations entre le génotype, l'environnement et le système technique. Ses études s'appuient sur les concepts et les outils de l’agronomie et de la zootechnie, de l’analyse des systèmes, de l’aide à la décision, de l’écologie fonctionnelle et de l’ingénierie des procédés. Elles débouchent sur la conception, l’évaluation et la mise en œuvre de systèmes agricoles, sylvicoles et pastoraux et de procédés de transformation des produits, sur l’étude de l’impact environnemental des pratiques agricoles et sur l’analyse de l’élaboration de la qualité au sein d'une filière.
 
CNRS – CBAE
Centre National de la Recherche Scientifique
Centre de Bio-Archéologie et d’Ecologie – UMR 5059

Le Centre national de la recherche scientifique est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Il exerce son activité dans tous les champs de la connaissance, en s'appuyant sur plus de 1200 unités de recherche et de service. Le Centre de Bio-Archéologie et d'Ecologie (UMR 5059) est hébergé par l'Université de Montpellier. Fondé en 1991 par Jean-Louis Vernet, il est composé de deux équipes d’activité de recherche et d’une équipe d’activité de service. L’équipe Ressources biologiques, Sociétés, Biodiversité s’intéresse aux changements paléoenvironnementaux et à l’évolution des végétaux, ainsi qu’à leur exploitation et leurs usages (combustibles, artisanat, funéraire) en interrelation avec l’histoire des sociétés, de la Préhistoire à nos jours. Les problématiques, fondées sur des approches archéobotaniques et morphométriques, traitent de la dynamique des éco et agrosystèmes passés, des pratiques agraires, de la domestication, de la diversité des plantes cultivées et de leurs ancêtres sauvages, de la diversification variétale et encore de l’usage des végétaux dans l’alimentation des sociétés. Les travaux actuels en matière de palmiculture relèvent de la mise en parallèle d’études morphométriques et génétiques relatives à la distribution du genre Phoenix et à l’histoire de sa domestication.
 
CSRP NETWORK
Le Centro Studi e Ricerche per le Palme mène, depuis une dizaine d’années, des actions en réseaux qui concernent les recherches relatives aux palmiers ornementaux. Ses travaux portent sur des thématiques diversifiées, qui font appel à des collaborations internationales. Les recherches du réseau sont l’objet de communications régulières à l’occasion de la Biennale Européenne DIES PALMARUM, organisée à Sanremo (Italie). Les travaux du réseau DIES PALMARUM font aussi l’objet d’une politique éditoriale dont rend compte son site web.
 

CRA – FSO
Consiglio per la Ricerca e la sperimentazione in Agricoltura – Unità di Ricerca per la Floricoltura e le Specie Ornamentali

Il CRA e una ente nazionale di ricerca e sperimentazione con competenza scientifica generale nel settore agricolo, agro-industriale, ittico e forestale, afferente al Ministero delle Politiche Agricole, Alimentari e Forestali (MiPAAF). Il personale comprende ricercatori, tecnici, borsisti, assegnisti e collaboratori a contratto legati all'esecuzione dei programmi d’attività ordinaria e straordinaria. Le iniziative e le tematiche di ricerca che l’Unità affronta scaturiscono dalla politica agraria nazionale e regionale, nonché dalle richieste di operatori economici del settore. L’introduzione e il mantenimento di piante interessanti per scopi ornamentali ed il servizio d’assistenza sono attività che vengono svolte per rispondere ai problemi pratici che sorgono nella dinamica realtà della floricoltura. La valorizzazione e la tipicizzazione del fiore italiano è uno dei principali obiettivi che l’Istituto si prefigge, unitamente alla ricerca di specie o cultivar che nelle zone mediterranee trovano un ambiente pedoclimatico ottimale.
 
CRP
Centre de Recherche sur le patrimoine

Le Centre de Recherche sur le Patirmoine a pour vocation l’étude, la défense et la promotion du patrimoine sous tous ses aspects, historique, naturel ou humain. Ses activités s'inscrivent dans le cadre de collaborations avec des musées, des revues, des associations, des entreprises et des institutions de recherche ou d'enseignement. Elles visent à faire connaître, auprès d’un large public, des travaux inédits, au travers d’expositions, d’animations, de conférences et de publications. Les sociétés méditerranéennes sont au cœur des préoccupations du CRP. Ses recherches traitent des thématiques suivantes : * PASSIONS VÉGÉTALES: Recherches ethno-botaniques sur le paysage; * DIADROMI : Itinéraires culturels méditerranéens; * SACRE & PROFANE: Recherches inter-culturelles d'anthropologie; * PARFUMS DE MÉDITERRANÉE: Inventaires du patrimoine dans l'aire historique du parfum; * TERRITOIRES ET IDENTITES: Recherches en anthropologie des techniques. Le CRP édite le site internet de la Liste Phoenix. Il assure aussi la conservation d’un Jardin Expérimental de palmiers dattiers situé à Bodighera (Italie).
 
DIP.TE.RIS.
Dipartimento per lo Studio del Territorio e delle sue Risorse – Università degli Studi di Genova

Il DIPTERIS nasce nel 1999 dalla volontà di confluire in un'unica struttura espressa da docenti e ricercatori, provenienti da diverse aree disciplinari e culturali, che hanno individuato interessi scientifici comuni ed obiettivi di ricerca e formazione affini. Il Dip.Te.Ris deriva, infatti, dalla fusione del Dipartimento di Scienze della Terra, dell'Istituto di Botanica, dell'Istituto di Scienze Ambientali Marine e dell'Istituto di Zoologia. L'analisi e lo studio delle componenti ambientali, ricondotti al sistema territoriale, rappresentano la base degli interessi culturali e scientifici comuni, con tutte le potenzialità di ricerca di base, orientata, finalizzata ed applicata. L'eterogeneità culturale e l'omogeneità metodologica degli afferenti consentono uno sviluppo ed un approfondimento delle tematiche ricerca più attuali e l'accensione di nuove linee in grado di far crescere culturalmente i singoli e, di conseguenza, l'intera struttura. Il Polo Botanico "Hanbury" comprende: Orto Botanico, laboratori, studi e strutture per la didattica, già appartenenti all'Istituto di Botanica "Hanbury".
 
EUNOPS NETWORK
The European Network of Palm Scientists (EUNOPS) is an informal association of biologists with a wide spectrum of research interests in palms (Arecaceae or Palmae). The network, established in 2001, exists to facilitate exchange of information on palm research taking place in Europe, and to promote integration and collaboration. EUNOPS meetings have been held annually since the network's inception providing a regular forum for face-to-face discussions and research presentations. The meetings have taken place at different European venues each year and have a strong emphasis on student/postdoctoral research and lively debate.  EUNOPS and its meetings are not exclusive to European researchers – researchers from any part of the globe are extremely welcome to participate.
I.I.S.L.
Istituto Internazionale di Studi Liguri

L'Istituto Internazionale di Studi Liguri est ouvert aux spécialistes comme aux amateurs qui s'intéressent à l'étude et à la valorisation de l'histoire et de l'archéologie, des monuments anciens et des traditions régionales, dans les régions nord-occidentales de la Méditerranée liées à la civilisation ligure. Fondato a Bordighera (Italy) da Nino Lamboglia, l'Istituto Internazionale di Studi Liguri continua l'opera del Museo Bicknell, ideato dall'inglese Clarence Bicknell nel 1888, e della Società Storico-Archeologica Ingauna e Intemelia. L'Istituto Internazionale di Studi Liguri e aperto a tutti gli studiosi e le persone di cultura che si interessano allo studio e alla valorizzazione della storia e dell'archeologia, dei monumenti antichi e della tradizione regionale, in tutto l'arco nord-occidentale del Mediterraneo che fu popolato o è legato all'ambiente ligure. L'Istituto di Studi Liguri si è organizzato in forma internazionale ed ha attualmente 13 Sezioni, un Presidente, un Vicepresidente, due Copresidenti, uno per la Francia ed uno per la Spagna, e una Direzione che coordina il lavoro di tutte le Sezioni. In Italia, l'Istituto Internazionale di Studi Liguri  esercita la sua più larga azione nelle Riviere liguri, ed estende pure la sua attività in Piemonte, in Lombardia e nell'Appennino orientale fino a Lucca. In Francia, l'Istituto Internazionale di Studi Liguri coordina parallelamente gli studi preistorici ed archeologici del Mezzogiorno e della valle del Rodano, ove è più viva la tradizione del substrato ligure, entro i limiti dell'antica "Provincia Narbonensis".

 
Logo INRAINRA
Institut National de Recherche Agronomique
Département Genotypage (Montpellier). L'UMR Agap est la résultante de la fusion de plusieurs unités de recherche sur la base de l'UMR Développement et amélioration des plantes méditerranéennes et tropicales (Agap). Afin d'élargir et étendre les approches agrophysiologiques, socio-anthropologiques et fonctionelles, nécessaires à la compréhension de la diversification des ressources génétiques méditerranéennes et tropicales, les parties Inra de l'UMR Diversité et adaptation des plantes cultivées (Dia-PC) et plusieurs unités propres Cirad sont venues joindre leurs forces à l'UMR DAP pour construire l'UMR Agap.
 
IRA
Laboratoire d'Aridoculture et Cultures Oasiennes (IRA)

L'Institut des Régions Arides (IRA) de Médenine a pour principales missions: 1. la réalisation des recherches nécessaires au développement du secteur agricole, à la protection et la conservation des ressources naturelles et à la lutte contre la désertification dans les régions arides et désertiques. 2. la formation et stages de perfectionnement des techniciens et chercheurs spécialisés en aridoculture et lutte contre la désertification. 3. la participation à la vulgarisation et à l’encadrement technique du secteur agricole en vue de la conservation des ressources naturelles et leur protection contre le risque de désertification. 4. la réalisation de projets de développement intégré dans le sud tunisien. 5. l'animation et coordination des activités et travaux  de divers organismes intervenant dans les régions arides. Le Laboratoire d'Aridoculture et Cultures Oasiennes s'attache plus particulièrement à la conservation et à la valorisation des ressources phytogénétiques domestiques, à l'amélioration de la conduite des cultures en zones arides, à la valorisation des eaux géothermiques et non conventionnelles en agriculture, ainsi qu'à la maîtrise des problèmes phytosanitaires dans l’écosystème oasien et la géo-serriculture.
 

IRD
Institut de Recherche pour le Développement
UMR 188 DIAPC (Diversité et Adaptation des Plantes Cultivées)

L'Institut de Recherche pour le Développement, organisme de recherche original et unique dans le paysage européen de la recherche pour le développement, a pour vocation de mener des recherches au Sud, pour le Sud et avec le Sud. Ses chercheurs interviennent sur les grands enjeux mondiaux d'actualité : réchauffement climatique, maladies émergentes, biodiversité, accès à l'eau, migrations, pauvreté, faim dans le monde et contribuent par la formation au renforcement des communautés scientifiques du Sud. Les projets de recherche de l’UMR DIADE visent à comprendre la nature et le rôle des mécanismes de diversification structurale et fonctionnelle du génome des plantes tropicales, de la diversité et structures de leurs populations au cours des processus de spéciation, d’adaptation aux variations naturelles du milieu ou aux modifications d’origine anthropique. Les recherches font appel à un «cœur de métier» principalement fondé sur la génétique, l’épi-génétique, la biologie du développement, la physiologie, la systématique, l’évolution, mais intègrent aussi, lorsque les projets collaboratifs le demandent, d’autres approches telle que la modélisation, la télédétection, l’écologie,…. Les systèmes d’étude s’appuient généralement sur la confrontation de plantes modèles (riz, Arabidopsis, tomate, peuplier) et d’espèces d’intérêt agronomique ou écologique (caféiers, filaos, ignames, maïs, palmiers, mils). L’IRD coordonne la mise en œuvre d’une banque de données, Phoenix DB.
 
LRZA
Laboratoire de Recherche sur les Zones Arides

Le LRZA (Algérie) compte 6 équipes de recherche dans les domaines de la biologie des zones arides (biotechnologie, microbiologie, faune et flore des milieux naturels et oasiens). Ses travaux visent à promouvoir la recherche pluridisciplinaire en zones arides, à améliorer les connaissances de base sur les milieux arides, à établir les cycles de reproduction des espèces adaptées aux zones arides et semi-arides et déterminer les causes de leurs variations, à recenser et améliorer les moyens de multiplication des espèces animales et végétales, à évaluer la diversité génétique des espèces végétales du Hoggar et du Tassili en particulier les plantes médicinales, à caractériser le potentiel phoenicicole et maitriser les caractères de résistance aux maladies du palmier dattier notamment la fusariose ou « bayoud ». Directeur du Laboratoire : Pr Nadia BOUGUEDOURA. Le LRZA participe au projet Phoenix Euromed de modélisation de l’architecture du palmier dattier (Mocaf).
 
MOCAF NETWORK
The MOCAF Phoenix project was proposed to EuroMediterranean 3+3 Program 2009. This network is dedicated to reinforce existing scientific collaborations between AMAP team, Italian CRSP’s team and both Moroccan and Tunisian teams, also aims to reinforce the existing collaborations and exchanges between the Southern teams. The experiments of the three last years bring effective important advances in the data acquisition methods and modelling of air vegetative architecture of date palm and the palm trees in general. For the first time also, geometrical and morphometric data were collected on the male and female inflorescences and statistically analyzed. The MOCAF Phoenix network project has been proposed with success to EuroMediterranean 3+3 Program 2012 with a new partner in Algeria.
Print Friendly