Skip to content

MENACES

RIVIERA GARDENS NETWORK: ACTUALITE DE LA LUTTE INTEGREE (INTEGRATED PEST MANAGEMENT = IPM) CONTRE LES RAVAGEURS DES PALMIERS RHYNCHOPHORUS FERRUGINEUS & PAYSANDISIA ARCHON 


Le compte-rendu des réunions du réseau est disponible ici : Riviera Gardens – Projet Phoenix (listephoenix.com) Monaco-2015 / Monaco-2016 / Monaco-2017 / Monaco 2019 / Monaco 2020 / Monaco 2021 / Cannes 2022

*** 

LUTTE INTEGREE  ET GESTION DES RISQUES PHYTOSANITAIRES. Avec 130 espèces et une trentaine de genres de palmiers, les jardins botaniques de la Riviera franco-italienne représentent un conservatoire patrimonial exceptionnel. Ils témoignent de l’histoire de 5 siècles d’acclimatation d’une plante qui a donné naissance à des paysages emblématiques désormais menacés avec l’arrivée récente de plusieurs ravageurs. Le Projet Phoenix a mis en œuvre dans ce cadre un réseau d’échanges d’expériences qui rassemble les principales collections de palmiers des jardins botaniques de la Côte d’Azur française et italienne. Nommé Riviera Gardens, ce réseau a pour objectif d’harmoniser les protocoles de lutte contre les ravageurs émergents et de promouvoir une Stratégie de Lutte Intégrée (Integrated Pest Management). Ce chapitre rend compte des travaux que nous avons impulsés dans ce sens au cours de ces dernières années et des collaborations que nous avons rassemblées

***

SOMMAIRE DU CHAPITRE 

1.  état des recherches (bibliographie classée et commentée des publications scientifiques disponibles gratuitement en ligne). Sommaire : Biocontrole / Détection / Pesticides / Piégeage. Lien :  bibliographie

2. inventaire des techniques de lutte (exposé des principes de la lutte dite intégrée Integrated Pest management). Sommaire : gestion des plantations / contrôle des populations (piégeage) / lutte chimique (insecticides) / lutte biologique (biocontrôle). Lien : lutte integree

3. Rhynchophorus Ferrugineus : Nouvelles Menaces ? Observations du réseau de jardins botaniques franco-italiens sur la diversification en cours des cibles du ravageur. Sommaire : Historique / Echantillon / Protocoles / Résultats / Inspection visuelle du site / Perspectives. Lien : diversification

4. documentation relative au papillon palmivore Paysandisia archon. Sommaire : Cibles / Prevention / Lutte Biologique / Lutte Chimique / Bibliographie. Lien : paysandisia

5. évaluation globale de la Lutte Intégrée : éléments d’analyse de l’échec des politiques de lutte. Sommaire : Etat des lieux / Sociologie des organisations et typologie des acteurs / Essai d’analyse / Etude de cas. Lien : evaluation

***

LE RESEAU RIVIERA GARDENS

Notre réseau vise à coordonner une stratégie de lutte intégrée (Integrated Pest Management = IPM) contre les ravageurs de palmiers, au travers de la mise en commun de nos expertises et de nos moyens. Il se compose des collections suivantes de palmiers :

* Jardins historiques de Bordighera (Brin, Garnier, Mariani & Phoenix) : 14 genres – 35 espèces

* Giardini Botanici Hanbury (Ventimiglia – Università di Genova) : 20 genres – 35 espèces

* Val Rahmeh (Menton – Museum National Histoire Naturelle) : 26 genres – 80 espèces

* Jardin Les Cèdres (Saint Jean Cap Ferrat – privé) : 130 espèces

* Villa Thuret (Antibes – Institut National Recherche Agronomique) : 14 genres – 35 espèces

* Villa Caryota (Frejus – Société Palmophile de France) : 24 genres – 83 espèces

* Palmeraies de Porquerolles et Port-Cros (Hyères – Parc National) : 20 genres – 30 espèces

Le réseau Riviera Gardens rassemble aussi plusieurs instituts de recherche, outre les tutelles scientifiques de nos jardins botaniques, en Italie, Espagne et Tunisie, ainsi que divers acteurs publics et privés.

Accès au réseau Riviera Gardens

***

EN SAVOIR PLUS SUR RHYNCHOPHORUS FERRUGINEUS

RPW Athenes acropoleIll. Athènes (Parc Archéologique de l’Acropole)

Le charançon rouge (Rhynchophorus ferrugineus – Red Palm Weevil), est originaire d’Indonésie, où il infeste de façon marginale diverses espèces de palmiers équatoriaux. Il a dans un premier temps largement colonisé les grandes cultures de dattiers du Moyen Orient, avant d’arriver en Europe. Ce ravageur menace désormais la survie des palmiers méditerranéens, les palmiers ornementaux en Europe et les palmiers dattiers au Maghreb. Les deux palmiers autochtones (Phoenix theophrasti et Chamaerops humilis) sont eux aussi concernés, ainsi que les palmeraies médiévales d’Elche en Espagne et de Bordighera en Italie. Avec une centaine d’espèces recensées, la biodiversité des palmeraies ornementales risque par ailleurs de conduire à une nouvelle diversification des cibles de ce coléoptère palmivore opportuniste. Cette diversification, en cours, est favorisée par l’apparition d’une autre ravageur au spectre d’action très large, le papilllon palmivore venu d’Argentine (Paysandisia archon).

***

EN SAVOIR PLUS SUR PAYSANDISIA ARCHON
Importé de l’Amérique du Sud, le papillon Paysandisia archon s’est largement installé sur les populations de Chamaerops humilis de l’ensemble du littoral azuréen. Or ce palmier est un élément caractéristique du maquis méditerranéen, au niveau de tous les étages de végétation Inframéditerranéen, Thermoméditerranéen et Mésoméditerranéen. Sa disparition représente donc un enjeu écologique majeur. Rédigé par Claire SIMONIN en 2012, le dossier Notre ami le papillon. Etat actuel des connaissances et des moyens de lutte, publié par l’Association Fous de Palmiers (41 pages) est à ce jour le document le plus complet sur ce ravageur. Lien

Print Friendly, PDF & Email