Feuilles

PROJET DE CARACTERISATION DE MORPHOTYPES D’INTERET
La palmeraie historique de Bordighera a fait l’objet d’une étude ethnobotanique visant à mieux connaître son histoire et à préserver son originalité. Cette palmeraie n’est pas vouée à la culture dattière, en raison de la maturation incomplète des fruits, mais à celle de feuilles destinées à des rituels religieux chrétiens et juifs:
* la palme blanche pour les fêtes chrétiennes de la Pâque (dite Romana)
* la palme jeune pour les fêtes juives de Soukhot (dite Ebrea).

PRESENTATION

LA NOMENCLATURE PAYSANNE
La documentation de cette tradition a débuté par un recueil des sources historiques et de témoignages directs recueillis auprès des derniers cultivateurs. Les témoignages recueillis nous ont appris que les cutivateurs avaient élaboré une distinction entre les palmiers susceptibles de produire les feuilles destinées aux deux religions. Les sources historiques sont muettes sur cette typologie paysanne. Elle repose sur le souci d’économiser les opérations d’ascension, longues, pénibles et dangereuses. La distinction établie entre les palmiers en fonction de leur production, repose sur la forme de la partie terminale des feuilles (l’apex) et sur celle du feuillage de l’arbre.
* les palmes juives sont courtes et raides, les folioles sont larges, peu fendues, et l’extrémité des palmes est dense et arrondie. L'arbre possède un port plutôt érigé.
* les palmes chrétiennes sont longues et arquées, les folioles sont étroites et profondément fendues, et l’extrémité des palmes est peu fournie et plus pointue. Le port de l'arbre est retombant (pleureur).
 
LA CARACTERISATION MORPHOLOGIQUE
Une recherche exploratoire a été conduite, pour savoir si la distinction paysanne correspondait à un dimorphisme existant réellement au sein de la palmeraie ou s’il s’agissait seulement d’un choix de morphotypes particuliers au sein d’une plus grande diversité de formes. Elle s’est déroulée en deux temps :
* une analyse phylogénétique préliminaire qui a porté sur 10 individus,
* une étude de la distinction traditionnelle entre palmes ‘juives’ et ‘chrétiennes’ par analyse de la morphométrie géométrique des apex foliaires.
L’étude génétique n’a pas révélé de liens significatifs entre génotypes et morphotypes. L’analyse morphométrique n’a pas non plus confirmé l’existence de deux types distincts, mais plutôt un continuum  entre les deux formes définies par la tradition paysanne. Les résultats obtenus montrent par contre que la forme de l’apex foliaire est une caractéristique propre à chaque individu.
 
LA MODELISATION INFORMATIQUE
Une troisième phase de la recherche a consisté dans la mise en œuvre des techniques de modélisation informatique élaborées par l’UMR AMAP-CIRAD de Montpellier. Ces techniques ont permis de décrire de manière rigoureuse les formes des apex foliaires à partir de leur architecture. Elles ont aussi rendu possible la description des ports des 2 morphotypes, pleureur et érigé. Elles ont ainsi permis de codifier, et donc de sauvegarder dans son intégralité, le savoir paysan.

 

TABLES

Caractérisation morphologique des apex des morphotypes italiens 'ebrea' et 'romana'
Modélisation informatique des morphotypes italiens 'ebrea' et 'romana'
Animations relatives à la modélisation des morphotypes italiens 'ebrea' et 'romana'
 

 

BIBLIO

CARO-RIANO H., PINTAUD J.C., CASTELLANA R., LITTARDI C. 2010. Évaluation des différences de forme entre palmes « juives » et « chrétiennes » à Bordighera (Italie). Une approche de morphométrie géométrique. In: Biotechnologies du palmier dattier, IRD, pp. 139-150. Link: http://horizon.documentation.ird.fr/
PINTAUD J.C., CARO-RIANO H., LITTARDI C., CASTELLANA R. 2009. Evaluation de la distinction traditionnelle entre palmes ‘juives’ et ‘chrétiennes’ de la palmeraie historique de Bordighera (Italie) par une étude de morphométrie géométrique des apex foliaires. Communication présentée au colloque SMEF. Link: ART SMEF 2009 apex
ADAMS D. C., ROHLF F. J., and SLICE D. E. 2004. Geometric morphometrics: ten years of progress following the 'revolution'. In: Italian Journal of Zoology 71:5-16. Link: http://www.faculty.biol.ttu.edu/
RICHTSMEIER J.T., BURKE DELEON V., LELE S.R. 2002. The Promise Of Geometric Morphometrics. In: Yearbook Of Physical Anthropology 45:63–91. Link: getahead.psu.edu/

 
 

Print Friendly, PDF & Email