Espagne

Diespalmarum Typologie Rameaux ElcheIllustration de quelques uns des motifs du répertoire des tresseurs d'Elche extraite de BARBER I VALLES, GUARDIOLA I MORA 1996
 
Lire l'article
BARBER I VALLES Antoni, GUARDIOLA I MORA Ismael, 1996. Rams de palma blanca. L'artesania de la palma blanca al migjorn valencia, Valencia, Fundacio Bancaixa, 139 p. ISBN: 84-88715-55-2.0.  Link: http://www.tonibarber.com/
 

Abstract
En Espagne, la tradition du Dimanche des Palmes demeure très vivante. Elle s’inscrit dans le cadre des processions spectaculaires de la semaine sainte, dont une quinzaine ont été classées comme patrimoine national. Le centre historique de cette tradition se trouve à Elche. Il s'agit vraisemblablement de la plus ancienne des traditions de palmes tressées à usage rituel qui se soit maintenue jusqu'à nos jours, avec les traditions coptes d'Egypte et d'Ethiopie. Les grandes palmes tressées sont la spécialité des artistes d'Elche. Elles forment un édifice savant, souvent posé sur un socle de bois et orné d'une image pieuse enguirlandée et de divers éléments décoratifs.

ELCHE

Lire l'article
Carlos Ortiz MAYORDOMO & Lina GRÀCIA I VICENTE 2011.
El Palmeral di Elche.
Ed. CRP-The Phoenix Project, 10p.
 
Abstract
Situé au cœur de l'Orient espagnol (le Levante), le palmaro d'Elche compte plus de 100 000 palmiers. Sans équivalent dans le paysage agraire de l'Espagne, ni du reste de l'Europe, il s'agit d'une importation du modèle agricole de l'oasis, mise en œuvre au Moyen-âge par les agronomes arabes, la région s'apparentant par son microclimat aux zones les plus arides de l'Orient. Il assure toujours une importante production de palmes destinées aux usages rituels de la Semaine Sainte. A Elche, on use de techniques très élaborées pour la conservation de ces palmes, qui sont mises à tremper dans une solution d'eau chlorée, puis stockées dans des caves hermétiquement closes et inondées d'eau sulfureuse, dont on contrôle soigneusement le degré d'hygrométrie. Il existe par ailleurs jusqu'à 9 qualités différentes de palmes.
 
Gallery: le Palm Sunday à Elche

 

PROCESSIONS

En Espagne, les Confréries processionnent pendant la Semaine Sainte des chars ornés de statues représentant les scènes de la Passion du Christ. Le palmier occupe une place particulière dans ces processions, avec des sculptures représentant le Christ juché sur un âne. Commémorant l’entrée du Christ à Jerusalem, ces sculptures se nomment Borriquilla ou Borriquita, Burrica ou encore Burreta, suivant les régions. Les chars comportent parfois un palmier entier, de grande taille. Les principales processions du Char de la mule se tiennent dans les villes (et régions ou provinces) suivantes : Andujàr (Cordoba), Astorga (Leon), Avila (Leon), Ayamonte (Huelva), Barbastro (Huesca), Badajoz (Estremadura), Baeza (Jaen), Cadiz (Andalusia), Cangas (Gallicia), Ceuta (Morroco), Cieza (Murcia), Ciudad Real (Castilla), Ciudad Rodrigo  (Leon), Cordoba (Andalusia), Cuenca (Castilla), El Viso del Alcor (Sevilla), Hellin (Castilla), Huelva (Huelva), Jaen (Jaen), Jumilla (Murcia), Las Palmas (Canaries), Leon (Leon), Linara (Andalusia), Lucena (Cordoba), Mairena del Alcor (Sevilla), Malaga (Malaga), Martos (Jaén), Medina del Rioseco (Valladolid), Merida (Extremadura), Moguer (Huelva), Monover (Valencia), Montoro (Andalusia), Murcia (Murcia), Palencia (Leon), Pozoblanco (Cordoba), Segovia (Leon), Sevilla (Andalusia), Tobarra (Albacete), Totana (Murcia), Valladolid (Leon), Villarrobledo (Albacete), Zaragoza (Aragon).
 
Gallery: le Palm Sunday en Espagne à travers le web 

 
 

Print Friendly, PDF & Email